Jus & Soupes, Petit déjeuner, Quoi de neuf ?

Comment obtenir des jus de fruits frais naturellement sucrés ?

Bonne nouvelle : tous les fruits sont naturellement sucrés. Oui, ils contiennent tous leur propre sucre naturel, le fructose. Mais pas à la même hauteur ! On se penche sur les fruits (en évitant de tomber dans les pommes) sucrés et moins sucrés, à consommer en jus de fruits frais.

Des mûres si vous voulez, mais surtout des fruits mûrs

 

Consommer un jus de fruits frais au petit-déjeuner ou au milieu de la journée est une bonne habitude à prendre pour couvrir nos besoins en vitamine C et en antioxydants. Riches en eau, ils hydratent et drainent en plus notre organisme en douceur. Mais je suis sûre que vous êtes tous déjà bien conscients de leurs bienfaits ! Au-delà de leurs apports, ce que l’on recherche bien souvent, et que l’on apprécie en priorité, c’est leur léger goût sucré. Et ce goût sucré naturel vient essentiellement du fructose.

Le fructose est toujours là ! Mais on le retrouve en plus ou moins grande quantité en fonction du fruit lui-même, et de sa maturité. Plus il est mûr, et plus il est riche en fructose. Alors, si vous voulez du sucré, choisissez un fruit bien mûr et de saison. En plus, ainsi, les fruits sont plus faciles à digérer et contiennent une plus forte densité nutritionnelle. En gros, ils sont meilleurs pour vous, et pour votre santé.

 

Prenez le temps de goûter aux fruits pressés…

Les jus de fruits oui, mais préférez les jus de fruits frais, pressés maison. Ainsi, ils ne contiennent que le sucre naturel du fruit contrairement aux jus industriels qui contiennent parfois des sucres ajoutés. Votre presse-agrumes Vitamin Ready permet d’extraire le jus et le sucre naturel de l’orange, du pamplemousse ou encore du citron… tout comme leurs vitamines, minéraux et antioxydants.

Pour la vitamine C, faites vite ! Du fait de l’oxydation, elle se dégrade dans les trente minutes après pressage. Alors, un bon moyen mémotechnique pour vous en souvenir, c’est qu’un jus pressé se boit vite.

Ah, et si vous décidez de suivre mon conseil, il faut savoir que la période idéale pour boire des jus d’orange se situe entre décembre et avril ou juin et septembre, et les jus de pamplemousse entre juillet et avril.

Les agrumes, chouchous des jus de fruits frais

Dans la grande famille des agrumes, la championne et la plus sucrée, c’est l’orange. Commune ou sanguine d’ailleurs. Au contraire, la clémentine, la mandarine, le citron, le pamplemousse et le pomelo sont pauvres en fructose. Et vos papilles ont déjà dû le ressentir : l’acidité l’emporte bien souvent sur le sucre.

Cependant le fructose, bien qu’apprécié pour ce goût sucré, est à consommer avec modération. Il est tout de même calorique…

Le sucré du fruit, sans les calories !

Si vous voulez savourer des jus de fruits frais sucrés mais dont la teneur en fructose ne vous fera pas prendre un gramme, laissez-moi vous parler de la framboise au léger goût sucré et acidulé. Tout le monde la connaît et l’apprécie. Pourtant, elle est l’un des fruits les moins sucrés, et bénéficie d’une forte densité nutritionnelle (magnésium, calcium, fer, vitamine C). Bref, un vrai cocktail gagnant ! Vous pouvez aussi goûter le fruit de la passion, le melon ou les fraises. Comment ? En smoothie ou en jus, mixé dans votre blender cook & ice.

 

 

 

 

 

Au contraire, la cerise concentre près de 15 % de sucre ! Et la pomme, la poire, la prune, la mangue, la banane… sont riches en fructose. A consommer avec modération donc, mais à consommer quand même. On a bien le droit de se faire plaisir de temps en temps, n’est-ce pas ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *